Clôture, grille ou portail contre vol et cambriolage ?

Avant de considérer des solutions sophistiquées, une clôture, grille ou un portail peuvent être d’efficaces premières défenses contre le vol et le cambriolage d’une habitation particulière.

En ces temps écologiques, pensez comme première défense à une simple haie !

Buisson ardent, épine-vinette, houx, aubépine sont des véritables bonnes défenses comme l’intrusion, surtout si vous agrémentez le tout de fil de fer barbelé à l’intérieur de la haie. Bien entendu, doublé à l’intérieur d’une véritable clôture, cette barrière n’en sera que plus efficace.

Le grillage est une solution peu coûteuse et intéressante pour avoir une clôture contre le vol.

Poteaux espacés de 2 mètres au maximum pour assurer une bonne solidité, petit muret ou appui en ciment dans le sol et vous voilà paré.

Un grillage à simple torsion est peu dissuasif mais ne coûte pas cher (1,60 euro le mètre linéaire en 2 mètres de hauteur) et tout compris, l’installation coûtera 40 euros le mètre.

Le grillage à mailles soudées en acier galvanisé (recouvert avec du plastique) résiste mieux aux pinces coupantes si son maillage est très serré. Un mètre linéaire de ce type de grillage coûte environ 6 euros.

Le top du grillage est le grillage à petites mailles rectangulaires, en panneaux plats de 2mx2m. Un panneau coûte quand même 80 euros et il faut compter environ 15 euros pour un poteau.

Une palissade représente le niveau supérieur de la clôture contre le vol.

Si la palissade est en bois, attention à choisir du bois imputrescible autoclave classe IV labellisé Forest Stewardship Council ou Pan European Forest Council (en abréviations cela donne FSC et PEFC).

Comme dans les 3 petits cochons, une palissade en métal est préférable mais elle nécessite un gros entretien en peinture contre la rouille.

Le portail, pièce essentielle de la barrière, ne doit pas permettre à une voiture de tout emporter sur son passage.

Les matériaux du portail, son implantation et sa forme rendront difficiles l’utilisation d’un bélier.

Les fabricants de portails proposent tous les types de portails. Pensez à le munir d’un portier audio ou vidéo et de petites caméras.

Un portail coulissant est en général plus robuste et dissuasif qu’un portail à battants.

Si le portail est à barreaux, l’espacement de ceux-ci ne doit pas être supérieur à 11 cm..

les portails à motorisation (solaire ou électrique) sont plus résistants à une effraction que les portails « manuels ».

Dans tous les cas, un bon portail pour la sécurité est un portail relevant au minimum de la norme EN 12433-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *