Comment fonctionne une centrale d’ alarme domestique à portes logiques CMOS ?

Comment fonctionne une centrale d’ alarme domestique à portes logiques CMOS ? A la mise sous tension, l’alarme est neutralisée pendant environ 30 secondes.

centrale d alarme CMOSAucune détection n’est donc prise en compte pendant cette période. Après cette temporisation, l’alarme est active et peut être déclenchée par la rupture d’un contact tel que celui d’un ILS ( contact sous vide placé en face d’un aimant au dessus des portes ou fenêtres), ou par l’établissement d’un contact ( cas du contact travail du relais d’un détecteur de présence).

La coupure d’un circuit électrique, comme un simple fil électrique traversant des objets à protéger contre le vol, est également envisageable. Des boucles NO ou NF sont ainsi mises en oeuvre. Le changement d’état de ces boucles déclenchera l’alarme immédiatement ou après un temps d’attente. Ce temps d’attente peut être utilisé pour protéger le chemin d’accès à la clé de mise en fonction et hors fonction de l’alarme.

L’état de l’alarme, étage par étage, est visualisé par des voyants DEL indiquant précisément les évènements enregistrés par la centrale d’alarme. Le déclenchement de l’alarme active un relais dont le contact électrique sera exploité pour déclencher les systèmes de signalisation d’alarme. Une fois l’alerte donnée, l’alarme peut être soit réarmée, soit bloquée, si l’on ne souhaite pas abasourdir le voisinage continuellement à cause du battement d’un volet ou d’une porte intérieure mal fermée. En effet, un domaine nouvellement protégé nécessite parfois un temps d’adaptation et de compréhension. Le fait de pouvoir de bloquer l’alarme après une première détection s’avère être un avantage indéniable qui favorisera la crédibilité de votre alarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *