Consignes Police et Gendarmerie en cas de cambriolage et vol

Que faire en cas de cambriolage et vol ?

Voici les consignes de la Police et Gendarmerie en cas de cambriolage et vol

Prévenez immédiatement, en composant le 17, le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de l’infraction.

Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés ; privilégiez le recueil d’éléments d’identification (véhicule, langage, vêtements…).

Avant l’arrivée de la police ou de la gendarmerie :  protégez les traces et indices à l’intérieur comme à  l’extérieur :

• ne touchez à aucun objet, porte ou fenêtre

•  interdisez l’accès des lieux à toute personne, sauf en cas de nécessité

Déposez plainte au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie de votre choix (conformément à la Charte d’accueil de la police et la gendarmerie nationale).

Munissez-vous d’une pièce d’identité.

Vous pouvez pré-déposer plainte en ligne (www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr) mais il faudra quand même passer au commissariat.

Faites opposition auprès de votre banque, pour vos  chéquiers et cartes de crédits dérobés (voir Numéros de téléphones utiles en cas de cambriolage ou vol  )

Déclarez le vol à votre assureur.

Le dépôt de plainte après un cambriolage ou une tentative est essentiel. Le dépôt de plainte permet aux cellules cambriolages implantées dans chaque département de faire des recoupements et ainsi de favoriser l’identification des auteurs de  délits.

Ces unités sont épaulées par des policiers ou des  gendarmes formés en police technique et scientifique qui se déplacent sur chaque cambriolage pour relever les traces et indices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *