Harnais de sécurité

Un harnais de sécurité est utilisé  pour la prévention des chutes en hauteur sur les chantiers.
Il existe principalement 2 normes de sécurité sur les harnais de sécurité.

 Norme EN 353-2 :

Cette norme ne concerne pas vraiment les harnais de sécurité mais tout système fait d’un antichute mobile avec blocage automatique solidaire de son support d’assurage flexible (corde, câble, etc). Ce système antichute qui peut être un harnais de sécurité est habituellement en nylon ou en polyester  ( résistance élevée à l’usure).

Norme EN 361 sur les harnais antichute :

D’après les principes des normes européennes, une chute sera efficacement arrêtée  par un accrochage dorsal ou via le sternum (mais pas ventral, cad par le ventre).
Le choc de la chute sera ainsi mieux amorti et si la chute est grave le blessé ne sera pas évacué la tête la première.

Le harnais de sécurité soit avoir une paire de bretelles, une paire de cuissardes, des boucles de réglage, pas de ceinture.

Un harnais de sécurité peut être fait de sangles, boucles et autres éléments disposés et ajustés sur le corps pour le retenir en cas de chute et après l’arrêt de celle-ci.

A noter la norme EN 362  qui concerne les connecteurs, pouvant être des mousquetons ou crochets d’harnais de sécurité.

Comment mettre un harnais de sécurité ?

mettre un harnais de sécurité

Saisir le harnais de sécurité par l’anneau dorsal et le secouer pour le démêler.

Enfiler les bretelles en s’assurant que l’anneau dorsal est bien situé entre les omoplates.

Passer les sangles cuissardes sous les fesses et les boucler autour des cuisses.

Boucler fermement la sangle de poitrine sans entraver la respiration. Pour ce faire, il faut pouvoir insérer sa main jusqu’aux jointures entre le corps et la sangle.

Ajuster les sangles verticales pour qu’elles soient toutes deux de longueur égale.

Passer la main jusqu’aux jointures entre chaque sangle pour vérifier si elles ne sont pas trop serrées.

Un harnais de sécurité bien ajusté permet des mouvements libres des bras, des jambes et du bassin. S’assurer que toutes les sangles sont bien à plat pour préserver l’efficacité du harnais. Demander l’aide d’un collègue de travail pour faire la vérification dans le dos. Attacher le cordon d’assujettissement à l’anneau dorsal et s’assurer que ce dernier ne frappe pas l’arrière de la tête.

Le cordon d’assujettissement doit être attaché à un point d’ancrage .

Des sangles mal ajustées sur un harnais de sécurité peuvent causer de sérieuses blessures, des étranglements sans compter que la personne utilisant le harnais de sécurité peut glisser hors de son harnais de sécurité à la suite d’une chute. Un harnais de sécurité doit donc être bien serré tout en demeurant confortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *