Les différentes sortes d’ interphones et de portiers

On connait tous les interphones ou « portiers » selon la nouvelle dénomination à la mode pour faire joli.

Les premiers interphones étaient munis d’un combiné accroché sur le récepteur intérieur avec parfois une fonction mains libres.

Le portier audio comprend une platine de rue avec bouton d’appel, un porte-nom et un micro.

Le récepteur possède également un micro et un bouton qui déclenche l’ouverture du portail si la liaison est faite entre les 2.

Quand il s’agit d’immeubles, c’est le syndic qui est en charge de l’affaire et notamment de la liaison digicode – appartement. En cas de panne ou de mauvais fonctionnement, c’est au syndic d’assurer la maintenance.

Certains portiers audio sont équipés d’un système de lecture de carte SD d’appareil photo. Cela transforme le visiophone en cadre photo numérique.

Le portier vidéo ressemble au portiers audio avec sur la platine de rue un écran LCD à angle de vision 180 degrés pour voir le visiteur.

Un portier vidéo enregistre les 10 ou + dernières visites, a une vision nocturne grâce à des LED non visibles.

Le récepteur intérieur à la maison ou l’appartement peut être entièrement assimilé à la décoration intérieure.

Certains portiers vidéos et particulièrement ceux adaptés aux personnes malades sont associés à des récepteurs nomades (téléphones ou tablettes).

Les portiers vidéo ne sont pas considérés comme des caméras de surveillance. ils ne nécessitent donc pas de demande d’autorisation préfectorale ou auprès de la CNIL.

Un portier audio ou portier vidéo peut être filaire ou à ondes radio, chaque système ayant avantages et inconvénients notamment celui de pouvoir être relié à d’autres systèmes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *