Quel détecteur de bris de glace choisir ?

Comment choisir un détecteur de bris de glace ( détecteur de vibrations) ?

alarme protection detecteurs bris de verreLe principe des détecteurs de bris de glace est de réagir aux vibrations, aux environs de 1 500 Hz, émises par le bris d’un verre ou les vibrations hautes fréquences dues aux variations des contraintes internes d’un verre que l’on casse ou que l’on découpe.

Le détecteur électrophysique renferme, dans une ampoule scellée, un contact électrique réalisé par 2 fils électriques baignant dans du mercure. Les vibrations émises par le bris d’un verre ( environ 1 500 Hz) provoquent de brèves ouvertures du contact électrique.

Le détecteur microphonique est destiné à capter les vibrations à environ 1 500 Hz émises par le bris d’une paroi en verre. Le signal capté par un microphone est amplifié et analysé par un circuit électronique associé au détecteur.

Le détecteur piézo-électrique est un détecteur plus précis, car plus sélectif. De par sa structure, il élimine les basses fréquences émises par le choc d’un verre qui ne s’est pas brisé et capte les vibrations, à 200 kHz, dues aux contraintes internes d’un verre brisé. Ainsi, des déclenchements intempestifs de l’alarme sont éliminés. C’est le cas, par exemple, des déclenchements intempestifs lors du passage d’un véhicule massif ou rapide à proximité d’une paroi en verre ou lors du passage du mur du son par un avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *