Protéger des enfants du harcèlement à l’école

Selon une enquête auprès de 18000 élèves sur le harcèlement à l’école, 10% ont des problèmes de harcèlement dont 6% avec un harcèlement sévère.

Les formes les plus répandues du harcèlement à l’école sont les insultes, la moquerie, les agressions physiques et même sexuelles.

De nouvelles formes de harcèlement voient le jour avec le cyber harcèlement sur les réseaux sociaux avec parfois la diffusion de vidéos très dures à l’égard du jeune concerné.

Lorsqu’un jeune est victime de harcèlement, la première chose est de l’écouter.

Quand un jeune se confie, il faut d’abord faire en sorte qu’il retrouve confiance en lui ou en elle.

La France n’est pas en pointe dans le harcèlement à l’école. le terme même de harcèlement n’est dans les textes de l’éducation nationale que depuis 2011.

Les signes qui doivent alerter sont une baisse des résultats scolaires, un renfermement sur soi-même et le mutisme de l’enfant.

Des numéros de téléphone existent pour parler de ces problèmes de harcèlement à l’école.

Stop harcèlement: 08 08 80 70 10

Cyberharcèlement au 0 820 200 000

Commentez ou posez votre question

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer